Ombres de mes livres

 

… où j’ai cherché à esquisser les silhouettes des
premiers possesseurs de mes livres anciens.
 
 
 
Marie-Josèphe de Saxe, Dauphine de France
(1731-1767)
Le livre :

Office de la Semaine Sainte

en Latin & en François

à Paris, chez la veuve Marières
1746

Le fer du possesseur :

Ecu double timbré d'une couronne de Dauphin de France :

 
> à dextre : écartelé en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 d'or au dauphin d'azur, crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules (Dauphin de France)
 
> à senestre : écartelé : aux 1 et 4, de gueules à l'aigle d'argent couronnée, membrée et becquée d'or (Pologne); aux 2 et 3 de gueules au chevalier armé de toutes pièces d'argent, tenant une épée en sa main dextre et de l'autre un bouclier ovale d'azur chargé d'une double croix d'or, le cheval bardé d'argent, bridé d'or et caparaçonné d'azur (Lithuanie); sur le tout, burelé de sable et d'or de dix pièces, au crancelin de sinople brochant sur le tout" (Saxe). 




Marie-Josèphe de Saxe
Dresde, 4 novembre 1731 - Versailles, 13 mars 1767

Fille  d'Auguste III, roi de Pologne et électeur de Saxe

Dauphine de France

Mère des rois Louis XVI, Louis XVIII et Charles X

Fille du roi de Pologne :

Marie-Josèphe de Saxe est la huitième des quatorze enfants de Frédéric-Auguste de Saxe (1696- 1763).

Son père devient prince-électeur de Saxe en 1733. Il est élu roi de Pologne en 1734 sous le nom d'Auguste III mais ce n'est qu'au terme de la Guerre de succession de Pologne qu'il prend possession de son trône en janvier 1736, après l'abdication de Stanislas Leszczynski, beau-père du roi Louis XV.
Négociation du maréchal de Saxe :

Le maréchal de Saxe, vainqueur de Fontenoy, est le plus célèbre général du règne de Louis XV. Son prestige militaire lui donne une grande influence à la Cour.

Il l'utilise pour obtenir de la marquise de Pompadour que le Dauphin se remarie avec une de ses parentes, Marie-Josèphe de Saxe.

Cette négociation est un succès, bien qu'elle ait été difficile : Il fallait proposer comme gendre à Louis XV la fille de celui qui avait détrôné son beau-père !
Mariée au Dauphin de France :

Le dauphin Louis, aîné des fils de Louis XV, épouse en 1745 l'infante Marie-Thérèse d'Espagne. Très amoureux il est désespéré au décès de son épouse l'année suivante.

Mais, héritier du trône, il est contraint de se remarier très vite. Le 9 février 1747 il épouse Marie-Josèphe de Saxe.
Quand Rameau compose pour la Dauphine :

« La Dauphine » est le titre de la dernière pièce de clavecin composée avec certitude par Jean-Philippe Rameau. Cette pièce isolée qui ne fait partie d'aucun recueil a été jouée à l'occasion du mariage du Dauphin avec Marie-Josèphe de Saxe.

C'est la seule pièce de Rameau conservée à l'état d'autographe. Restée longtemps inédite elle est conservée à la Bibliothèque nationale de France.
Mère des derniers rois de France :

Sa deuxième épouse peine à faire oublier au Dauphin l'infante disparue. Ce n'est qu'au bout de trois années que la nouvelle dauphine accouche de la première de ses huit enfants : Marie-Zéphirine de France.

Marie-Josèphe de Saxe est la mère de trois futurs rois de France :
  • le duc de Berry (futur Louis XVI)
  • le comte de Provence (futur Louis XVIII)
  • le comte d'Artois (futur Charles X).
  • Le duc de Berry a deux frères aînés, Louis (duc de Bourgogne) et Xavier (duc d'Aquitaine), qui meurent jeunes.
    La bibliothèque à Versailles :

    A la mort du Dauphin en décembre 1765, Marie-Josèphe de Saxe prend possession des livres de son mari qui disposait d'une bibliothèque à Versailles.

    Ce sont surtout des ouvrages de théologie, de philosophie, d'histoire ou bien des classiques latins et grecs. Les reliures sont de Padeloup, Derome et Vente.

    La bibliothèque personnelle de la Dauphine ne compte guère que des livres de piété, souvent reliés en maroquin vert à ses armes. Il y a aussi des livres sur les beaux-arts : peinture, danse, musique, etc., et sur la Saxe. 

    Jacob-Nicolas Moreau édite en 1770 un catalogue de la bibliothèque de la Dauphine. Prévu avec deux tomes, seul le premier est édité qui est consacré à l'histoire.
    Une mort rapide après celle du Dauphin :

    La dauphine connait de dures épreuves durant sa vie, dont la plus pénible est le pillage de la Saxe par les Prussiens en 1757 qui entraine la mort de sa mère.

    Elle devient mélancolique, d'où le surnom que lui donne Louis XV « la triste Pepa ».

    Marie-Josèphe de Saxe soigne elle-même le Dauphin jusqu'à la fin. Elle contracte son mal et meurt de tuberculose en 1767, âgée de 36 ans, laissant orphelins ses enfants, dont le petit et timide duc de Berry, futur Louis XVI.
    Sources :

    > Eugène Olivier, Georges Hermal, Robert de Roton : Manuel de l'amateur de reliures armoriées françaises, planche  2526, fer n° 2

    > Wikipédia Marie-Josèphe de Saxe 

    > Idref Marie Josèphe de Saxe 

    > Germain Bapst : Inventaire de Marie-Josèphe de Saxe, dauphine de France 

    > Appartement de la Dauphine à Versailles 

    > Jacob Nicolas Moreau : Bibliothèque de Madame la Dauphine, 1770     

    > Bibliothèque numérique de Lyon 

    > Oraison funèbre de Marie-Joseph de Saxe, Dauphine de France 

    Les textes et documents utilisés dans cet article proviennent des sources mentionnées ci-dessus. Je me suis efforcé de n’utiliser que des éléments qui font l’objet d’une diffusion publique mais, s’il apparaît à l’un des propriétaires de textes ou d’images que j’enfreigne ses droits, je le remercie de le signaler ; cela sera retiré immédiatement.



    Créer un site
    Créer un site