Ombres de mes livres

 

… où j’ai cherché à esquisser les silhouettes des
premiers possesseurs de mes livres anciens.
 
 
Louise d'Esparbès de Lussan, comtesse de Polastron
(1764 -1804)
Le livre :

Bibliothèque universelle des Dames :
L'Odyssée d'Homère

à Paris, rue d'Anjou-Dauphine N°6    1786


 
Le fer du possesseur :

Ecu double timbré d'une couronne ducale :

A dextre : "d'argent au lion de sable lampassé de gueules" (Polastron)
A senestre : "d'argent à la fasce de gueules accompagnée de trois merlettes de sable" (Esparbès de Lussan)

 
Louise d'ESPARBES DE LUSSAN
vicomtesse puis comtesse de POLASTRON


( Bardigues 19 octobre 1764 - Londres 27 mars 1804)



épouse d'Adhémar de Polastron (demi-frère de la duchesse de Polignac)

Dame du palais de la reine Marie-Antoinette


maîtresse du comte d'Artois



 
Dame du palais de Marie-Antoinette

Louise d'Esparbès de Lussan a épousé en 1780, à l'âge de 16 ans, Adhémar de Polastron, un colonel qui a combattu avec La Fayette lors de la guerre d'indépendance américaine.

Adhémar de Polastron est demi-frère de la duchesse de Polignac, favorite de la reine Marie-Antoinette. La duchesse obtint pour sa belle-soeur une place de dame du palais de la reine, avec un appartement à Versailles.

Très intimidé lors de sa présentation à la cour, elle fut remarquée par le plus jeune frère du roi Louis XVI...
Maîtresse du Comte d'Artois

Madame de Polastron fut l'objet d'une cour assidue de la part du Comte d'Artois, frère cadet du roi (le futur Charles X).

La reine Marie-Antoinette s'en aperçut rapidement et prit des dispositions pour éloigner le Comte d'Artois de sa dame du palais, ce qui n'empêcha pas le prince de rechercher toutes les occasions pour la croiser jusqu'à son exil en 1789.

Peu après Madame de Polastron s'exila aussi à la demande de la reine et partit pour Turin, puis pour Coblence où elle rejoignit la cour du Comte d'Artois.

Leurs relations reprirent à la grande satisfaction du prince, toujours amoureux. Madame de Polastron mourut en 1804 à Londres de la tuberculose en demandant au comte d'Artois de se consacrer à Dieu. Jusqu'à sa propre mort le prince respecta le voeu de chasteté fait à celle qui fut le grand amour de sa vie.
La famille d'Esparbès de Lussan

La comtesse de Polastron est issue d'une famille noble d'Armagnac illustrée depuis le XII° siècle.

Les d'Esparbès de Lussan étaient barons de Pelletane, de la Motte-Bardigues, de Chadenac, marquis, comtes et vicomtes d'Aubeterre, comtes de Jonzac, de la Serre, marquis d'Ozillac et de Champagnac.

Le berceau de la famille était la seigneurie d'Esparbès, proche d'Auch. A son nom a été ajouté celui de Lussan, terre que la famille a longtemps possédé dans la même région.
Sources :
 
> Eugène Olivier, Georges Hermal, Robert de Roton : Manuel de l'amateur de reliures armoriées françaises, planche  1783
 
> Page Wikipedia Comtesse de Polastron :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_d%27Esparb%C3%A8s_de_Lussan
 
> Page Wikipedia Famille d'Esparbès de Lussan : https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_d%27Esparb%C3%A8s_de_Lussan


> Page "favorites royales" :  http://favoritesroyales.canalblog.com/archives/2012/06/11/24476582.html

> Portrait de la Comtesse de Polastron :
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Louise_d%27Esparb%C3%A8s_de_Lussan.jpg


Les textes et documents utilisés dans cet article proviennent des sources mentionnées ci-dessus. Je me suis efforcé de n’utiliser que des éléments qui font l’objet d’une diffusion publique mais, s’il apparait à l’un des propriétaires de textes ou d’images que j’enfreigne ses droits, je le remercie de le signaler ; cela sera retiré immédiatement.



Créé avec Créer un site
Créer un site