Ombres de mes livres

 

… où j’ai cherché à esquisser les silhouettes des
premiers possesseurs de mes livres anciens.
 
 
 
Blasons de Ligurie et de Toscane
dans un livre de la famille Capponi
Pour l’amateur d’héraldique les armoriaux anciens sont une source précieuse d’information et un plaisir esthétique.
Ma dernière trouvaille est datée de 1657. Le généalogiste Jean-Baptiste L'Hermite de Soliers a publié à compte d’auteur un ouvrage double sur de grandes familles de Ligurie et de Toscane :

 
  1. LA LIGVRIE FRANCOISE contenant les Eloges Armes et Blazons Des Plus Illustres Seigneurs de la République De Genes qui Ont estés Affectionnés a la Couronne De france  …
  2. LA TOSCANE FRANCOISE contenant les Eloges des Plus Illustres Florentins qui Ont esté Affectionnés A Cette Couronne …

Les notices présentant les familles sont introduites par des blasons en pleine page que j’ai souhaité vous faire découvrir ici.       
Un ex-libris d'Erige Capponi (né à Menton en 1807)

 

La longue notice sur la famille Capponi dans le livre de 1657 avait motivé son achat par Erige Capponi.
L’ex-libris en haut de la page d’introduction de la « Toscane Françoise » montre que, au début du XIXe siècle, le livre appartenait à un membre de la famille Capponi qui fait l’objet d’une notice dans l’ouvrage.

Erige François Marie Capponi est né en 1807 à Menton où il s’est marié en 1823. Il est le fils d’Ambroise Hercule Marie Capponi (1760-1844).
Cette noble famille de marchands est établie depuis le XVIIème siècle à Menton qui dépendait alors de la principauté de Monaco.

En effet, Nicolas Capponi, né à Taggia, est mort en 1635 à Menton où vécurent ses descendants. Taggia, petite ville de la province d’Imperia en Ligurie, possède de beaux monuments anciens. Les Capponi y avaient un palais avec un linteau sculpté dans la via San Dalmazio.

 
 
La famille Capponi est une famille illustre de Florence qui contre-balance quelque temps le crédit des Médicis. Le personnage le plus connu de cette famille est Gino Capponi (1350-1421), decemvir de la guerre en 1405, qui contribue puissamment à la prise de Pise en 1406 et qui est nommé gouverneur de cette ville. La famille devient ensuite un des piliers de la communauté d'exilés florentins à Lyon et dans le sud de la France.


L'ensemble de la "Ligurie Françoise" (textes et illustrations) est en ligne ICI


L'ensemble de la "Toscane Françoise" (textes et illustrations) est en ligne ICI



Créer un site
Créer un site