Ombres de mes livres

 

… où j’ai cherché à esquisser les silhouettes des
premiers possesseurs de mes livres anciens.
 
 
 
" Un livre n'est pas un objet mais une mémoire " (Jean-Edern Hallier)


 









 


 
 



Ouvrir un livre vieux de trois siècles, feuilleter un document ancien,
... Comment mieux sentir les périodes qui nous ont précédés ?
 
 

Et quand s'ajoute...



un fer armorié,



un ex-libris,



ou une signature manuscrite,


... comment résister au plaisir de mieux connaître le premier possesseur qui y a laissé sa trace ?




 
Soixante-deux
biographies
à découvrir



 
Les marques des possesseurs

Visualisez sur une page tous les fers de reliures, ex-libris et sceaux du site.

Plus de 80 entrées avec les notices correspondantes.

 
 
Pourquoi ce site ?    « Je suis un amateur de livres anciens qui s'est constitué... suite
     Les cinq dernières pages créées :

>   Louise-Bénédicte de Bourbon-Condé, duchesse du Maine (1676-1753) [mise en ligne : 02 10 2018]
>   
Mgr Thépault du Breignou, évêque de Saint-Brieuc (1696-1766)  [mise en ligne : 24 09 2018]
>   
Marie-Josèphe de Saxe, dauphine de France (1731-1767)  [mise en ligne : 07 08 2018]
>   
Antoine de Latour, écrivain (1808-1881)  [mise en ligne : 20 06 2018]
>   
Christian IX, roi du Danemark (1818-1906)  [mise en ligne : 11 06 2018]



... Pour découvrir les autres pages 
Au hasard de mes pages ...
Cliquez sur les lignes soulignées : liens à suivre


   Des "habitations sucrières" de St-Domingue à l'approche de la Révolution.
     Les "nègres, négresses, négrillons, négrittes" étaient inventoriés avec le bétail.

   Quand un colonel des dragons devient évêque.

     Où il sera montré le passage du sabre au goupillon.

   Trainé en justice par sa femme pour non consommation de  … sa dot.
     Avouez que vous vous attendiez à autre chose …

   Un faux tombeau pour prouver l'ancienneté de la famille.
     Il a fallu trois siècles pour découvrir la supercherie !

   Le Régent épouse "Madame Lucifer".

     Sa vie sera un enfer.
 
    Un censeur de l’évêché révise son Savonarole.
     Où il sera montré qu’un bibliophile peut apprécier un brûleur de livres.


   Un seigneur du vignoble de Champagne.     
    Du bon usage des pots de vin.
 
   Un prévôt de Paris interdit d’exercer ses fonctions en personne par la justice.
     De quoi décourager de tout zèle.

   Un abbé libertin qui devient bibliothécaire royal.
     Quand le Régent préfère l’efficacité aux bonnes mœurs.

   Le fils, officier du Roi, consolide le monopole du père, éditeur.
     Où il apparait que la collusion entre politique et affaires existait déjà au XVII°  siècle.

   Un prince érudit et dévôt.    
     Où la dévotion n'est pas toujours récompensée …
 
   Un chevalier de Malte cocufié.
     On ne respecte plus rien !
   
    
Un prince français reçu par les Lapons.

     Il en était tellement fier que, devenu roi, il leur fit adresser son buste.

   Un maréchal sauvé d’une balle par sa Toison d’Or.
     Ce qui montre qu’une décoration peut parfois être un hochet bien utile.
 
   Le seul amour d’un futur Roi de France.
     Probablement la seule chose qu’il aura réussie …
 

   Un "académicien de boudoir" durant 60 ans à l'Académie.
     Rien que de très classique.
  

   Un ministre du Roi dépouillant les abbayes pour remplir sa bibliothèque.
     Ou les avantages de la fonction …

   Une princesse du Sang  mère célibataire.
     Mais la presse people n’existait pas encore …


    ... et bien d'autres anecdotes :
CONTACT

Pour me proposer des compléments, apporter des corrections, etc.
n'hésitez-pas à me contacter :



 
    Suivez l'actualité du site sur Twitter
Vous êtes le  ème visiteur du site depuis sa création en fin 2015.
         
  Page suivante
 



Créer un site
Créer un site